12 décembre 2015 Estya

Décembre, c’est (presque) l’hiver, c’était la COP21, c’est l’AG, c’est Noël !

(et c’est mon anniversaire)
On ne va pas faire plus simple pour le menu du jour : les LiPos se contractent et les doigts perdent en sensibilité, pourtant nous n’avons pas encore atteint le 21 Décembre. Alors pour l’hiver on va penser à s’équiper sérieusement. Cela étant, la plupart des pilotes sont cloués au sol jusqu’au 15 Décembre. Rappelez-vous : la COP21 et ses interdictions de vol, hormis quelques terrains agréés FFAM… les gymnases et les parkings ! Ce qui nous amène à la fin du mois : Noyel ! Vous ne voyez pas le rapport ? Sûrs ?

Je vous aide avec cette magnifique photo d’un sapin qui vole :
179625

Et dans le doute une version de traîneau stabilisée :
santa-drone-2-810x556

Ce qui pourrait bien expliquer la fameuse question de la cheminée étroite…
142273_600

Jeff Koterba cartoon for December 25, 2013
« Santa Drone » – « Dis-mois encore, comment fait le Père Noël pour faire passer les cadeaux par la cheminée ? »

C’est l’histoire d’un mec, il va voler alors qu’il fait 5 degrés. C’est la première fois : comme beaucoup c’est son premier hiver de pilote de quad, et il ne connait que la théorie. Genre, la théorie pratique : le plastique est plus cassant, les LiPos sont moins bonnes, durent moins longtemps, l’air froid est plus dense et il faut faire attention lorsque l’on tombe dans l’herbe souvent mouillée (ou enneigée), il y va le matin pour qu’il fasse jour.
Mais les moustachus lui ont caché quelques détails, au mec : il fait froid aussi dans son petit corps. Ses orteils se crispent, en plus il pilote bien alors il ne marche pas beaucoup pour aller chercher la machine. Ses doigts sont gourds et douloureux : il maudit l’inventeur des sticks dentelés et crie des obsénités dans le brouillard à chaque changement d’hélice qui lui meurtrit le bout des doigts. En fait il a froid partout et son visage commence à faire de la buée dans son masque, dans ses lunettes (ou alors il y a un petit ventilateur qui te souffle de l’air froid direct dans l’oeil ?), et même la fumée qui lui sort de la bouche gêne sa visibilité sur son écran. Si la Taranis avait une sonde de température, elle s’y mettrait aussi ! De toute façon il est 16 heures 30, il fait presque nuit, alors autant tout remballer. Bon. Il y a aussi des avantages : les ESC et les moteurs ont ainsi une plus grande marge de manoeuvre avant de rendre l’âme pour cause de surchauffe, à défaut de fausser les mesures et les essais des toutes nouvelles dernières hélices de la mort qui tue (trop bien t’as vu ?).
Soit.
Certains s’équipent aussi de… Comment dire ? De moufles ? De gants ? Mieux que ça : la pochette fourrée pour leur radiocommande préférée ! Et ceux qui cherchent la performance à tous prix sacrifieront une LiPo pour chauffer le sac idoine et ainsi tirer le meilleur de leurs batteries. Non : ça ne vaut pas un verre de vin chaud, mais rappelez-vous : nous ne sommes pas encore en hiver

blackmuff-main.sac-chauffant-pour-batteries-lipo

L’hiver c’est le 21, et avant cela il y a le 15 Décembre. La fin de l’interdiction de voler en extérieur, enfin ! On déroule encore un peu le calendrier jusqu’au 20 Décembre : l’Assemblée Générale de l’association. Une vraie de vraie, dans un gymnase. Non, pas pour remplir les gradins : pour en faire aussi la seconde AMRcup ! Attention on va arriver aux cadeaux sous le sapin dans 10 secondes, vous allez voir. Une course entre nous sur un tracé en intérieur, avec des machines sous les 500 grammes en ordre de vol (donc AVEC LiPo), sous la classe des 250. Parce que les mini-racers ont vraiment le vent en poupe. On parle même de micro-racers pour certains, après tout les 250 étaient déjà des minis au regard des machines qui volaient il y a à peine 18 mois. Des 210, des 220, des 180 et des 155 aussi. Et puis des 120 comme le nano-racer en cours de financement, ou le Ptiot qui est déjà en vente (avec des philosophies différentes). Après quelques déboires, je suis moi-même personnellement très content de mon EvoMini en 155 ! Très impressionné par les images d’un futur ladyBird XL aussi, et intrigué par l’idée de faire du FPV dans le salon avec le nano’.
Voilà le sapin de Noël !
Aurez-vous une de ces machines dans une jolie boîte avec un gros noeud ? Il n’est pas trop tard, mais certains fabricants ou assembleurs sont débordés et ne pourront déjà plus assurer dans les délais, attention.
Certaines nouveautés aussi font de l’œil aux early-adopters, comme l’émetteur aux trois puissances d’émission et 40 canaux, les châssis qui tiltent les moteurs, des nouveaux contrôleurs de vol, un nouvelle caméra embarquée…

FRD_9802 p-tiot-fpv-complet-a-monter

 

 

L’AMR vous souhaite de bonnes fêtes de fin d’année, vous aurez de nos nouvelles peut-être avant ça pour rendre compte de l’Assemblée Générale et de la course qui va avec, nous essaierons de faire de jolies photos sous la neige : l’hiver est quand même une chouette saison.

About the Author

Estya Secrétaire de l'AMR, récemment tombé dans le chaudron de potion mag... d'hélices !