2 septembre 2015 Estya

Et ce fut la première coupe AMR !

Oyez-oyez, pilotes ! Ecoutez l’histoire de ce qui fut (et restera) la première rencontre officielle des membres de l’AMR, et pas que pour griller des saucisses…

P1020457

 

Bon, des saucisses, il y en avait. Trop même, parce qu’il se passe une chose étrange lors de ces meetings, une chose assez rare et tout à fait inhabituelle : on mange très peu. On boit très peu aussi, surtout de l’eau et peu d’alcool. Mais pourquoi donc ?
D’abord parce qu’on est sérieux, ensuite parce qu’on est passionné, et enfin (et surtout) parce qu’il y a TOUJOURS un truc à faire à la dernière minute avant de voler (on verra la bouffe plus tard). Et puis on ne se rencontre pas tous les week-ends, encore moins pour se tirer la bourre, alors on papote !

P1020439  double porte d'arrivée

Ha, oui, voilà ! Il s’agissait de réunir l’utile et l’agréable : une réunion de l’association, et une course entre nous (ou presque). Je ne vais pas ici prétendre quelles étaient les parties utiles, et quelle était la partie agréable ; il a fait beau, chaud, remercions le Président pour son implication auprès des météorologistes internationales.

P1020525 P1020451

 

Hors donc, nous avons commencé par un petit bilan de ce début de vie de l’association AMR. Invités que nous étions sur l’aérodrome de Lognes par le président du club FUN FLY CLUB (FFC) Mr Fred T., nous avons pu prendre en considération les nécessités d’avoir un terrain à nous ou qui nous soit accessible, et des moyens financiers importants pour développer la pratique du FPV racing. L’association doit réfléchir à un moyen de se pourvoir en matériels divers, une façon de les stocker et de les transporter. C’est le challenge de la rentrée, un peu : développer l’activité pour développer l’asso.
Et puis avant de passer aux choses sérieuses, on est passé à table : saucisses, salades, trois fois trop de pain et des frigos en 12 volts (que personne n’a tenté de brancher sur une Lipo, l’honneur est sauf).

P1020476

 

Et c’est alors qu’il a été question de faire la course. Je remercie avec tous mes petits camarades de jeu le magasin Studiosport qui nous a prêté 10 émetteurs vidéo Raceband. Nous étions depuis peu équipés niveau réception Raceband avec du matériel ImmersionRC, mais les émetteurs manquaient encore à l’appel. Et ça fonctionne !

DCIM100MEDIA

Installés pour en découdre sur un terrain officiel et dans le cadre de l’association, nous avions obligation de respecter la législation sur les puissances d’émission. Ce sont donc des émetteurs en 25mW qui ont été utilisés, puissance suffisante pour couvrir le circuit et sans glitch et perturbations. De bonnes conditions pour voler à 4 en essais et qualifications, à 5 en phases finales et jusqu’à 6 pour du repêchage ! Le système a encore une fois fait ses preuves.

 AMR_CUP_3

vue du circuit

vue du circuit

Une gestion de course sur tableur pour créer les poules, stocker les temps de qualifications et mélanger le tout, une organisation qui se rode pour dispatcher les émetteurs aux pilotes entre chaque tour, des moyens pour fixer, protéger et brancher les émetteurs : une logistique et une gymnastique peu évidente mais qui est efficace. 20 concurrents, 5 poules de départ, organisées ainsi : 3 minutes de reconnaissance du terrain, suivies d’un premier run de trois tours chronométrés, et d’une seconde séance de qualifications dans la foulée avec 3 autres tours. Chaque pilote était jugé par un juge équipé de retour vidéo, et assisté d’une personne chargée de faire le coach, le guetteur et de l’ombre…

P1020513Tout ça basé sur les futurs règlements de la discipline : un tour validé est un tour où le pilote a suivi le tracé et emprunté toutes les portes, une qualification validée avec un temps est une qualif’ de 3 tours consécutifs validés par le juge. On ne va pas faire état des temps, sachez qu’entre les plus rapides et les meilleurs (sic) le rapport pouvait être de 3. Laurent Lombard nous a gratifié d’un tour en 17 secondes, Julien d’une course en 49 secondes pour trois tours… Ensuite on mélange le tout pour équilibrer les runs, et on attaque les 1/4, les 1/2 et la finale. Une grosse finale, 4 pilotes (après abandon technique du cinquième) : le Président, Zai (team Further) et nos deux invités Laurent et Julien. Julien très vite trahit par son matériel, Laurent qui tape la double porte et y explose une hélice pour finir dans l’herbe après son second tour, Guillaume hésite sur la porte en face, et Zai qui s’impose avec une régularité confondante !

 

P1020502IMG_20150901_191427Une chouette victoire sous le soleil, une chouette journée pour se rencontrer, une chouette course sur le terrain du Fun Fly Club et l’envie de recommencer encore un événement similaire !

Pour les plus impatients il y aura Cabourg, où l’on pourra voir à l’oeuvre un suivi des racers par transpondeur. Encore une évolution pour un meilleur suivi des pilotes et une gestion plus rapide. Nous avons beaucoup appris, vu où les détails font la différence. 20 pilotes et 21 runs dans l’après-midi pour une première fois, c’est une réussite !

 

 

 

P1020472

 

A bientôt pour de nouvelles aventures, l’envie est là et les pilotes aussi. Vous pourrez nous trouver à Nantes pour le Drone Expérience côté organisation, et partout ailleurs pour la participation ! Nous avons hâte de voir les résultats des nouveaux matériels utilisés en course et de participer à leur développement.

 

Remerciements nombreux :

  • Le club de Lognes FFC et son président Fred pour l’accueil (et la sono !)
  • Le magasin Studiosport pour le prêt des émetteurs Raceband
  • Messieurs Laurent et Julien pour avoir accepté l’invitation
  • Guillaume pour l’organisation très lourde que ça représente, ainsi que les autres membres du bureau de l’asso, bien sûr
  • Ouhlala pour la création et l’impression des boîtiers de protection des émetteurs
  • Barry pour la première version d’un tableur de suivi
  • Les 3 mousquetaires du barbecue (je me suis lâchement enfuit quand ça a commencé à fumer)
  • Les pilotes qui ont joué le jeu (ou essayé *sic*)
  • Ceux que j’aurais oublié par méconnaissance ou discrétion de leur part.

Enfin, chacun sa technique pour se protéger du soleil quand il fait 30 degrés et qu’il n’y a pas d’ombre…

ABDRX ou le lutin du FPV (de rien c'est gratos)

ABDRX ou le lutin du FPV (de rien c’est gratos)

About the Author

Estya Secrétaire de l'AMR, récemment tombé dans le chaudron de potion mag... d'hélices !