7 mai 2016 Estya

Les Marmousets, la FPV RCVCC Race !

marmou1

C’était jeudi dernier, un jeudi férié, un jeudi ensoleillé, le jeudi 5 mai la course FPV organisée par le Club RC VCC Jean Moy. Une course agrée FFAM qui s’inscrivait dans le calendrier fédéral, et comptant donc pour les autres events FFAM ou FAI. Le club a fait appel à l’AMR pour co-organiser cette course, nous étions heureux de prêter notre humble savoir-faire pour un événement qui avait révélé les passions l’année passée (mais sous la pluie…). La FFAM était représentée par Frédéric Theurel, et la course gérée sous RotorMatch.
Comme souvent les choses étaient en préparation depuis quelques temps déjà, du tracé aux moyens techniques, des inscriptions jusqu’à l’intendance. C’est d’ailleurs une excellente surprise côté inscriptions : alors que jusqu’à maintenant RotorMatch ne demande pas les droits d’inscriptions et que l’on peut douter du nombre réel de pilotes qui se déplaceront, nous avons enregistré 32 pilotes et 56 machines pour 36 pilotes initialement enregistré sur le site.
Et ça c’est chouette, nous comptions plutôt une grosse moitié des 36 prévus.

marmou2

C’était le premier poste à géré sur le site : les inscriptions pilotes. Un check-in obligatoire de sécurité et de conformité : respect du règlement FFAM sur les dimensions et poids, fonctionnement du fail-safe, contrôle de l’émetteur vidéo. Les pilotes faisaient donc la queue avec radio, machine(s) et LiPo dans les mains avant de déposer le tout sur le stand. Rapide coup d’œil avertit pour reconnaître le vTx, jauger le poids et les dimensions. Puis c’est l’allumage de la machine, moteurs tournant le pilote doit éteindre sa radio pour simuler une perte de liaison avec son quad. La machine doit couper ses moteurs seule. Il n’y a eut que deux refus, l’un corrigé rapidement, l’autre ignoré mais il s’agissait du second appareil du pilote.
Les machines sont étiquetées avec un sticker rond numéroté du plus bel effet :)

13177901_562834070553090_3983622943968910337_n

Mais pour pouvoir commencer à enregistrer les pilotes à 9 heures 30 comme prévu … vers 10 heures et demie, il a fallut se lever tôt, et arriver tôt. 7 heures 30. Compliqué pour certains, très difficile pour d’autres, mais le site est incroyable ! Et la météo est  au rendez-vous !
L’équipe se répartit les rôles, il faut monter le circuit, installer le filet de protection, préparer l’accueil des pilotes, monter les tables et les barnums. Ce qui ne va pas sans heurts. Le circuit est trop grand, trop long. Établit sur une carte en essayant d’utiliser le maximum de surface, il fait 790 mètres de long : c’est beaucoup trop. Redessiné rapidement par ceux qui savent, en mélangeant habilement les virages serrés et les obstacles habituels plus une porte située en hauteur, il est à dimensions humaines avec environ 350 mètres.

IMG_3455

Pour monter le circuit, il faut du matériel et nous n’en avons pas encore assez dans notre stock pour nous passer de partenaires précieux. Double porte et grands flags prêtés par SkyControle, les flags AMR et AMR/StudioSportOptiPower ; plaques de décollage de SkyControle également.
La partie réception vidéo a été prêtée et mise en ordre de bataille par l’incontournable Pablo, qui bien que malade a été à fond toute la journée (et en tongs of course). Les habitudes sont bien ancrées, nous n’avons mis à disposition qu’un seul émetteur raceBand 25mw, et encore suite à un problème matériel, preuve que les pratiques de courses sont bien assimilé.

Pour monter le stand pilotes, il faut également du matériel, dont le club local est bien doté : barnums à profusion, chaises et tables et arrivées électriques bien entendu. Une partie de tout cela repose bien sûr sur du bricolage et des soucis de dernière minute (dont le fameux tracé du circuit).

IMG_3443

Anthony entre les pilotes dans l’interface de RotorMatch, nom et prénom (compétition fédérale oblige, à la surprise de certains), vérification de la licence en cours FFAM. C’est d’ici qu’il enregistrera aussi les temps et victoires des pilotes au fur et à mesure de la course. Qualifications en deux sessions, moulinette pour sortir des poules de huitièmes de finale à 32 pilotes, puis découpage vers la finale.

IMG_3459

Le président de l’AMR est équipé de ses deux grands copains de la journée : micro sans fil et corne de brume ! Hélant sans cesse les pilotes pour qu’ils pilotent, jugent, transmettent les résultats ou participent à une battue (oui, l’herbe était haute par endroits). Le principe était le suivant : à chaque poste de pilotage est attribué une fréquence RaceBand, un juge équipé de lunettes mises à disposition, et un spotteur. Tout le monde peut s’asseoir bien entendu. Le pilote et le juge sont sur la même source de réception vidéo, c’est important si le pilote vole dans de très mauvaises conditions et qu’il souhaite réclamer. Les juges sont les pilotes de la session d’avant (ou de la dernière pour la première, vous suivez ?), et même si c’était en fait peu pratique ils se sont bien prêtés à l’exercice. Nous avons appris beaucoup sur la journée, et la mise à disposition des juges est une vraie question que nous ne négligeons pas.
Une reconnaissance du circuit de 3 minutes, en vol libre (mais toujours dans le sens du circuit) ; suivie de deux qualifications chronométrées qui monterons les poules. Pas mal de chutes et de chocs sur les premiers vols, quelques ajustements techniques sur le machines, et étude avancée du sens du vent…
Le retard pris le matin ne nous a pas permis d’organiser une « petite finale » en parallèle de la course, et le dernier run se courre vers 18 heures 30. S’ensuit alors une petite libération du stress de la journée avec un all-star race des 8 meilleurs pilotes, dont voici un aperçu à travers le pilotage *insérez ici un qualificatif adéquat* de Julien :

Remise des prix, démontage, remballage, retour maison 22 heures tout compris.
Pour les membres de l’AMR qui étaient présents pour voler, bravo! Pour ceux qui sont venus aider sans voler, merci !

C’était sans doute la version courte de la journée, il y a beaucoup de photos et de vidéos disponibles : sur notre page FaceBook ou sur celle de XavDrone, mais également sur la page Rotormatch de l’événement : http://www.rotormatch.com/events/17-fpv-marmousets-race/pictures

A très bientôt pour de nouvelles courses, que nous soyons pilotes, spectateurs ou organisateurs. Merci encore pour votre  participation, quelle qu’elle fut.

E.

About the Author

Estya Secrétaire de l'AMR, récemment tombé dans le chaudron de potion mag... d'hélices !